Quelques conseils pour produire votre prochaine vidéo

Tout comme pour les médecins qui se font donner des indications de traitement par un patient sur trois qui a trouvé l’information sur le web, le secteur de la vidéo connait aussi son lot d’experts.

L’explosion des communications et la possibilité de filmer via son propre téléphone transforment tous et chacun en cinéastes expérimentés.

Il est vrai que la vidéo s’est démocratisée depuis quelques années. Le choix de caméras est infini et les plateformes de montages se sont démocratisées.

Cependant même si la manipulation des appareils est aujourd’hui plus simple. Réaliser une vidéo ou un film est un métier en soi. Dans le cas où vous décidez de faire appel à des spécialistes pour réaliser votre vidéo, voici quelques recommandations qui vous permettront de recevoir les meilleures propositions de projets et éventuellement d’engager la meilleure ressource pour produire votre film.

Vous en connaissez déjà plusieurs mais voici quelques rappels :

    • Consultez vos collègues avant de lancer le projet.
    • Testez quelques idées auprès des collègues ou de vos proches.
    • Déterminez votre public. N’oubliez pas à qui s’adresse la vidéo.
    • Rédigez un briefing de quelques lignes destiné aux vidéastes ou producteurs. Ça peut être très court.

L’important est de présenter vos objectifs de communications.

    • Précisez l’objectif de la vidéo. Pourquoi une vidéo plutôt qu’un dépliant ou un Power Point ?
    • Le public : À qui s’adresse t-on ? clients potentiels? clients existants ? employés, grand public ? Investisseurs, partenaires ?
    • L’échéancier : avez-vous une date de livraison déterminée pour un événement spécifique ?
    • Les lieux de tournage : Bien que le scénario ne soit pas déterminé, il y a peut-être des lieux ou des gens à filmer dans des endroits spécifiques qui sont importants pour vous. Si vous avez des installations à travers le pays, quels sont les sites que vous voulez présenter en priorité ? Le producteur doit calculer combien de jours de tournage sont requis pour récolter les séquences nécessaires.
    • Quelles sont les versions requises ? Dans quelle langue? en français, en anglais ? dans une autre langue ? Voulez-vous des sous-titres ?
    • Quelle sera la diffusion ? sur votre site ? seulement à l’interne ? lors d’un évènement ? Dans le cas où un comédien ou un narrateur est impliqué dans la production, son tarif est déterminé en partie par la diffusion.
    • Quel est votre budget ? du moins un ordre de grandeur. Quand vous magasinez une voiture ou une maison vous avez un budget. Il est possible de produire à tous les budgets, mais si vous voulez comparer des pommes avec des pommes, il vaut mieux donner une idée du terrain de jeu disponible. Comme cela vous recevrez des offres qui sont comparables et vous pourrez évaluer la créativité et l’expertise.
    • Limitez le nombre de soumissionnaires. Choisissez trois firmes qui semblent sérieuses et comparez les offres. La préparation d’une offre de service prend du temps et de l’énergie. Ne demandez pas à toute la ville de vous faire une proposition…
    • Quels sont vos critères d’évaluation ? Si le budget est limité, laissez-le savoir. Si vous recherchez à vous différencier ou à impressionner la galerie, dites-le. À contrario si la vidéo est destinée à une formation unique à l’interne, laissez-le savoir. On ne vous offrira pas d’effets spéciaux.

Pour résumer la préparation d’un appel d’offre en vidéo se prépare comme dans tout autre domaine. Plus vous serez précis dans vos demandes, plus les propositions reçues correspondront à vos besoins.

Bon tournage !