studio _164185986

Une fois le projet vidéo discuté et scénarisé on passe à la production.

Dans le cas où le projet est en animation, celui-ci passera à l’étape du montage et de l’infographie, mais pour un projet classique de vidéo filmée, la production correspond au tournage.

Le tournage peut se dérouler de différentes façons selon l’ampleur de la production et des besoins.

Au moment du tournage un type de caméra sera choisit en fonction de vos besoins. Il existe de nombreux types de caméras, de formats en plus des drones, qui offrent de superbes images en hauteur.

Il est aussi possible de tourner en studio devant un décor, un fond neutre ou un fond vert sur lequel une image peut-être rajoutée en postproduction.

Les ressources humaines et techniques varient selon chaque projet. Voyons quelques métiers reliés au tournage en production vidéo corporative.

Dans une équipe de base, normalement on retrouve :

Le producteur ou chargé de projet
Celui-ci est responsable du projet. Il s’assure du bon déroulement technique du tournage, gère les ressources techniques et humaines. Il valide les contenus avec les clients, gère les approbations, les permis, les autorisations, les horaires de tournages, les déplacements, la location d’équipements techniques, des pigistes et il est responsable du budget et de l’échéancier du projet.

Le caméraman ou vidéaste
Selon l’importance du projet, le vidéaste sera responsable du tournage des séquences, de l’éclairage, parfois du son, il gère la technique et parfois le contenu. Parfois le vidéaste peut gérer le tournage et le montage.
Le caméraman gère le tournage, mais pas la postproduction.
Un caméraman très expérimenté devient un directeur photo.

Le réalisateur
Le réalisateur est le concepteur de la vidéo, il dirige le vidéaste ou le caméraman ainsi que le reste de l’équipe technique. S’il y a des participants; employés ou comédiens, il fera la direction des interventions, posera les questions, ou orientera l’entrevue.

C’est lui qui a la vision artistique de la vidéo finale. Il choisira les lieux de tournage, les angles de caméra, le type d’éclairage, de focale avec le directeur photo ou le caméraman.

Le preneur de son :
Il est responsable de l’enregistrement sonore des entrevues ou du son ambiant. Il choisira le type de micro requis (perche ou micro-cravate) et avisera la production si l’ambiance sonore n’est pas propice à un enregistrement sonore de qualité ( par exemple, un son de machinerie en arrière-plan). Il travaille en collaboration avec le vidéaste ou le caméraman.

L’éclairagiste ou l’assistant-caméra
Dans un projet plus complexe, l’éclairagiste préparera les éclairages pour chaque séquence à tourner sous les directives du directeur photo, il peut être assisté de plusieurs assistants ou électros qui feront les installations requises.

La maquilleuse
On l’oublie parfois, mais dans un cas où il y a plusieurs entrevues , il peut être très utile d’avoir une maquilleuse-coiffeuse qui permet aux interviewés d’être présentés sous leur meilleure apparence. Elle surveille les reflets causés par les éclairages et la chaleur, les cheveux rebelles ou les vêtements déplacés.

Le déroulement du tournage
L’horaire de tournage se fait souvent en fonction des disponibilités des participants et des déplacements prévus selon les sites à filmer. Parfois pour simplifier le processus on demandera aux participants de se déplacer en seul lieu pour simplifier le processus et aussi diminuer les coûts.

Au delà du temps requis pour faire une entrevue ou un discours, il est important de considérer le temps d’installation technique, de montage et démontage des équipements et des déplacements. C’est là où la collaboration entre le client et le chargé de projet est déterminante.