Qui choisir ? L’homme à tout faire ou l’entrepreneur général ?
Depuis quelques années l’usage de la vidéo se multiplie dans tous les domaines. C’est un excellent outil de communication pour rejoindre vos collègues, vos clients, vos usagers ou le grand public.
À partir du moment où vous sollicitez une ressource externe pour vous aider dans ce projet, vous avez accès à des milliers de références.

Je vous présente ici une description des différents métiers reliés à la production qui vous permettra de choisir les ressources qui correspondent le plus à vos besoins.
Un peu comme dans la construction ou la rénovation, tout est possible ! Du bricoleur sympathique qui répare votre robinet à l’architecte qui vous dessine une résidence selon vos goûts et vos besoins. Tout est disponible.

Alors à qui s’adresser ?
Ce n’est pas toujours simple. Les frontières entre les titres et les responsabilités de chacun dépendent un peu des personnes, de votre budget et du temps dont vous disposez pour votre projet. Voici tout de même quelques paramètres de base.

Le scénariste : C’est celui ou celle qui écrit l’histoire, le scénario. Il fait en sorte que votre vidéo se distingue, qu’elle suive une idée avec un développement, un corpus et une fin. Le scénariste n’organise pas le tournage et n’a pas toujours une considération pour le budget. À moins que vous ne le briefiez à cet égard. Celui–ci est en général engagé par le producteur.

Le caméraman est le plus connu. Il opère la caméra, il tourne des images. Il est technique. Si vous le contactez directement il vous demandera en quel format vous voulez tourner. HD, 4K, 1080 P…Comment vous voulez éclairer ? Que faites vous avec le son ?

Le Directeur photo. Pour compliquer un peu les choses il y a aussi le directeur photo qui est un caméraman d’expérience qui conçoit des éclairages et des ambiances. Il donne un style, un look à la production. Il travaille surtout en télévision ou en cinéma mais plusieurs productions vidéo de qualité sont tournées par des directeurs photos. Celui-ci vient avec son équipe, ou du moins son assistant, assistant-caméra ou éclairagiste.

Le preneur de son ou perchiste. Celui-ci s’occupe de la prise de son, de l’enregistrement de la voix ou d’autres sons pendant le tournage avec divers micros spécifiques, (micro-cravate, perche). De plus en plus les caméramans gèrent aussi le son, ce qui peut être pratique et économique pour une simple entrevue mais aussitôt que les conditions d’enregistrement ne sont pas idéales, cela peut devenir risqué; bruit ambiant trop fort, bruit de ventilation, plusieurs personnes à la caméra en même temps, etc.

Le vidéaste : Ce nouveau vocable apparu il y a quelques années avec la simplification de la technique, regroupe un très large éventail de compétences et d’expériences.
En général le vidéaste est l’homme à tout faire. Il filme, il monte, il fait parfois la mise en scène, l’infographie, il trouve la musique, etc. Il est souvent artiste et technicien. Il peut être génial et bien effectuer toutes ces tâches ou être un peu débordé entre les demandes du client, les horaires de tournage, les budgets à respecter et l’équipement à trouver. Il court souvent entre différents projets.

Le réalisateur est celui qui conçoit en sons et en images votre projet. C’est souvent lui qui a scénarisé la vidéo. C’est l’artiste qui sait marier la technique et le contenu. Il décide de la structure, de la façon de filmer, avec quel caméraman, quel type de look, de lentille ou quel mouvement de caméra. Au montage, qu’il fera peut-être lui-même ou avec un monteur, il décidera du style, du rythme, de la musique et de l’infographie.

Le monteur assemble les sections de vidéos et les sources sonores. C’est lui qui crée le film ou la vidéo. Il met les morceaux du puzzle dans l’ordre. Parfois seul, parfois sous les directives du réalisateur ou du producteur.

Finalement le chargé de projet ou le producteur (seul ou avec une coordonnatrice) est celui qui gère le projet d’un bout à l’autre. Il écoute vos besoins et vous fait une proposition. Une fois le mandat précisé il choisit, en fonction du projet un vidéaste, un réalisateur ou un caméraman et un monteur.
Il fait la recherche de contenu, il prépare les horaires de tournage et de production. Il vous propose un budget, un échéancier, un type d’infographie et de musiques.
Il fera le suivi du projet à toutes les étapes, il s’assurera d’avoir votre approbation sur le scénario et les participants. Il supervise le tournage et le montage.
Il fera le casting, la gestion des contrats, les demandes de permis, les droits d’utilisation, le paiement de l’équipe et il supervise le montage final et les versions de diffusion dans les budgets et les délais requis. Il est aussi responsable d’avoir une assurance responsabilité.
J’espère que ce coup d’œil sur les métiers de la production vous a éclairé. Nous verrons les différentes étapes de production dans un prochain texte.